En ces temps de misères omniprésentes, de violences aveugles, de catastrophes naturelles ou écologiques, parler de la beauté pourra paraître incongru, inconvenant, voire provocateur. Presque un scandale. Mais en raison de cela même, on voit qu'à l'opposé du mal, la beauté se situe bien à l'autre bout de la réalité à laquelle nous avons à faire face. Je suis persuadé que nous avons pour tâche urgente, et permanente, de dévisager ces deux mystères qui constituent les extrémités de l'univers vivant: d'un côté, le mal; de l'autre la beauté.

François Cheng (Cinq méditations sur la beauté)

 

Présentation de M. Lamède

Monsieur Lamède. Petite fugue pour un homme possible

est désormais disponible en librairie

Prix Suisse: 28 francs

Prix Europe: 19 euros

 

Pensements divergents

Plus de poème appris par coeur à l’école. Pour l’élève, la mémoire est ram plutôt que rime.